Les outils de l'analyse statistique fréquentielle sont utilisés pour la caractérisations des événements hydrologiques extrêmes.