On se propose d'étudier l'influence des variables hydrogéologiques régissant les écoulements et les transferts thermiques au sein d'un système aquifère de grande profondeur. A cet effet, un modèle numérique synthétique d'un dispositif d'exploitation géothermique (doublet ou sonde « sèche ») sera développé. Ce modèle servira de base pour la mise en œuvre d'une étude de sensibilité extensive.

Les données produites devront être traitées selon des procédures à développer permettant de synthétiser les informations.

En fonction des résultats, une approche stochastique pourra être envisagée pour appréhender l'influence des incertitudes sur les variables de modélisation.

Une optimisation des procédures d'exploitation du dispositif pour différentes typologies hydrogéologiques sera éventuellement envisagée.