Présentation de méthodes structurées pour l'innovation

Cours 2h

  1. 45 minutes : reprise support de cours
  2. 30 minutes exercices analyse fonctionnelle
  3. 45 minutes : challenge innovation

Ce cours développe les aspects fondamentaux de la métallurgie physique : les mécanismes de la plasticité, les transformations de phase et la précipitation, la diffusion chimique et la thermodynamique métallurgique. Il établit le lien entre les propriétés mécaniques, les paramètres microstructuraux et les procédés, et il donne les outils théoriques nécessaires pour développer les stratégies permettant de modifier les propriétés des alliages métalliques via la manipulation de leur microstructure.

A la fin des 20 h du cours MIPRO, les étudiants de 2° année seront capables de décrire et d’expliquer de façon précise les mécanismes de genèse des microstructures dans les matériaux métalliques et leurs effets sur les propriétés mécaniques (la plasticité en particulier).

MicroElectroMechanical Systems (MEMS), part 1: Overview of physical and chemical microsensors

L’objectif de cette année de spécialisation est de former des ingénieurs :

- possédant de solides connaissances techniques en science et ingénierie des matériaux inorganiques et des procédés,

- capable de s’adapter et de répondre aux enjeux technologiques, environnementaux et sociétaux du futur.

Dans un monde en constante évolution, nous proposons une spécialisation axée sur l’innovation dans le domaine des matériaux et des procédés, et sur les transformations de l’industrie 4.0. Ces transformations sont portées par les avancées technologiques issues de la dynamique entre la recherche scientifique, le développement économique et les grands défis sociétaux (énergie, développement durable, transport, ...). La fabrication additive, qui transforme un modèle virtuel 3D en un objet physique par ajout successif de matière, constitue une des technologies majeures de l’usine du futur et représente l’avenir pour un grand nombre d’industrie. A l’heure où les premières lignes de production industrielle par impression 3D apparaissent, les atouts de cette spécialisation qui met l’accent sur la métallurgie, les matériaux avancés, la fabrication additive et l’interdisciplinarité, constituent une opportunité pour les ingénieurs de pouvoir se différencier dans un contexte où l’Europe est le leader dans l’impression 3D métallique.

L’enseignement dans cette spécialisation s’appuie sur un apprentissage actif par projet permettant à l’élève-ingénieur d’être acteur de sa formation, de mobiliser ses connaissances et de développer ses compétences. Ces aspects sont renforcés par la participation des industriels. L'objectif est d'apporter un éclairage sur les transformations qui s'opèrent dans l’usine intelligente, montrer le dynamisme et les perspectives industrielles, et susciter l’intérêt et la curiosité des étudiants.